Calais : appel à la solidarité

, par Résistances

Depuis les premières personnes exilées remarquées errant dans les rues de Calais ou dormant dans le terminal ferry dans les années 1980 et 1990, toute une partie de la population calaisienne a manifesté sa solidarité et apporté son soutien aux naufragé-e-s de la frontière.

Après la parenthèse du Centre de Sangatte (de 1999 à 2002), les exilé-e-s se sont à nouveau trouvé-e-s à s’abriter dans des blockhaus ou des bâtiments abandonnés, sous des bâches, des tentes ou des cabanes dans des friches et des bois, chassé-e-s par la police. À nouveau les Calaisien-ne-s solidaires se sont mobilisé-e-s.

Depuis le printemps 2015, l’éloignement et le regroupement des exilé-e-s au-delà de la rocade de contournement, l’arrivée d’ONG internationales et de bénévoles de toute l’Europe, le financement par l’État d’un centre de jour et d’un camp de containers ont pu faire croire que la solidarité des habitant-e-s de Calais était moins utile.

Aujourd’hui, le bidonville de Calais est détruit, le centre de jour et le camp de containers sont promis à la fermeture, des exilé-e-s dorment dans les rues et les parcs, ou sous les abris qu’ils et elles trouvent, chassé-e-s par la police.

À nouveau c’est à nous, habitant-e-s de Calais et des environs, d’apporter aide et soutien à ces personnes en errance.

Les passeurs d’hospitalités, appel du 28 octobre 2016

Un article au hasard

Le grand marché Transatlantique

L’Europe et les états européens sous le joug des multinationales. Les négociation actuellement menées entre l’Union européenne et les États Unis pour la création d’une zone de libre échange transatlantique (TTIP) font courir un risque important aux normes sociales, environnementales, sanitaires, salariales, actuellement en vigueur en Europe. Celles-ci, « plus rigoureuses que nécessaire », sont considérées par les néolibéraux comme des obstacles au commerce et à la libre concurrence.
Le traité prévoit (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don