Manifeste Tous unis contre l’extrême droite en Pays d’Auge et Normandie

, par Résistances

L’actualité de ses derniers mois, ici comme ailleurs, nous conforte dans l’idée qu’il devient urgent d’agir concrètement et collectivement contre le poison de plus en plus envahissant de l’extrême droite, la montée des intolérances et les discours rétrogrades.

Pourquoi ce manifeste ?

Précarité, chômage, plans sociaux, délocalisation, exclusion… sont autant d’exemples qui caractérisent le mal-être d »une société empêtrée dans la logique capitaliste.

La crise financière de 2007 (subprimes) a rapidement évolué en une crise économique et aujourd’hui, sociale.

Les difficultés à boucler les fins de mois, à répondre aux besoins de premières nécessités (nourriture, logement, énergie…), les craintes du lendemain, les peurs de l »avenir définissent le quotidien vécu par de nombreux concitoyens.

Face à ces inquiétudes, les politiques économiques libérales, d’austérité et de rigueur orchestrées par les gouvernements de droite comme de gauche ne répondent pas à la crise et n’apportent aucune solution.

Le repli sur soit, la perte de crédibilité des politiques, l’envie de donner un coup de pied dans la fourmilière, l’impatience d’une révolte dans les urnes plutôt que dans la rue se généralisent, malheureusement.

Les éléments d’extrême droite, se définissant comme un anti-système au service de ceux qui souffrent, sont bien décidés à profiter de cette situation (ex : dernières élections législatives de Villeneuve Sur Lot) !

Ajoutons à cela, le massacre d’Anders Breivik, l’agression mortelle de Clément Méric, la poussée de l »Aube Dorée en Grêce, l’exclusion des Roms, des demandeurs d’asile, les attaques ou intimidations sur les personnes LGBT… la poussée fasciste, raciste, xénophobe et homophobe est bien réelle.

Et plus localement, sur Lisieux, nous ne sommes pas épargnés par la menace « extrême droite » !

L’intimidation et le harcèlement d’un jeune lycéen homosexuel du lycée Gambier, le visage découvert et la liberté d’expression de certains Augerons sur les réseaux sociaux, la capacité éventuelle du FN à former une liste pour les prochaines élections municipales sont des signes alarmants.

Les pourparlers d’une éventuelle alliance entre le FN et le Maire sortant peuvent s’avérer dramatiques.

Face à cela, militants politiques, syndicalistes, associatifs, fonctionnaires, communistes, libertaires, altermondialistes ou « simples citoyens, nous voici très clairement en face de nos responsabilités.

Notre pire ennemi est l’extrême droite, notre devoir est de lutter contre !

Pour contredire Bernard AUBRIL, et d’autres personnages politiques locaux du Pays d’Auge et de Normandie, le FN n’est pas un parti comme les autres !

Aujourd’hui, et à deux mois du premier tour des municipales de 2014, la question est simple :

En dehors de tout clivage politique, philosophique ou syndical, sommes-nous suffisamment réfléchis, motivés et déterminés pour former ensemble une lutte efficace contre l’extrême droit dont le front national sur Lisieux et plus largement dans le Pays d »Auge et en Normandie ?

Pour le savoir, nous vous proposons de signer ce manifeste.

Prochainement, nous fixerons une date pour nous rencontrer et déterminer ensemble les actions à mener.

Pour rappel, parmi les mesures défendues par l’extrême droite :

  1. l’existence de races humaines supérieures à d »autres
  2. anti-communisme, anti-libertaire, anti-syndicalisme
  3. coup de rabot sur le code du travail
  4. allègement du coût du travail
  5. diminution du nombre de fonctionnaires
  6. contre le droit de grève
  7. pour un modèle familiale réactionnaire et patriarcale
  8. etc.

Organisations signataires* :
Ensemble (FASE, Gauche Anticapitaliste et Gauche Unitaire et citoyens), Europe Écologie – Les Verts (EELV Pays d’Auge), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA 14), PCF Lisieux, Parti Radical de Gauche (PRG Lisieux), Journal Racailles, apa (ex RPA), Solidaires Calvados, SUD CT Lisieux, SUD Santé Lisieux.

* Signatures confirmées au 13 février 2014.

Un article au hasard

A Calais : soigner la gale en mettant les « galeux » à la rue !

Et rebelote ! Une nouvelle expulsion de camps à Calais, programmée par le préfet du département pour le 27 mai 2014, cette fois sous couvert d’épidémie de gale qu’il faudrait arrêter en dispersant les victimes. La France chasse donc les « galeux » au lieu de les soigner.
Il va de soi qu’une telle décision ne relève pas du seul préfet du département. Elle bénéficie nécessairement de l’aval du nouveau ministre de l’Intérieur. Bernard Cazeneuve entend sans doute ainsi s’inscrire dans la lignée de ses prédécesseurs, (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don