L’extrême droite n’est pas la bienvenue à Ouistreham

, par Résistances

Ouistreham fait depuis quelques mois l’objet d’un relatif intérêt médiatique parce qu’une centaine de migrants, sans abris et en situation de grand dénuement, essaye de gagner l’Angleterre en passant par ce petit port normand.
Des manifestations de solidarité avec les migrants et de dénonciation du harcèlement dont ils sont la cible de la part des autorités préfectorale et municipale ont eu lieu, rassemblant de nombreuses personnes de Ouistreham, des bourgades de la côte et de l’agglomération caennaise. La solidarité locale s’est organisée, développée et affirmée, malgré l’hostilité des autorités, fournissant nourriture, vêtements chauds et couvertures.
C’est probablement cette agitation médiatique autour de Ouistreham qui a attiré un micro-parti d’extrême droite, le Parti De la France (PDF), et l’a incité, pour essayer de faire de la pub à ses idées racistes et haineuses puantes, à organiser un rassemblement à Ouistreham le 3 février, à 14H, Esplanade Alexandre Lofi.
Le PDF est né d’une scission du Front National en 2009. Il mêle un peu de tout, des anciens frontistes qui ne sont pas d’accord avec la stratégie politicienne de « dédiabolisation » choisie par Marine Le Pen, des catholiques intégristes, des fascistes, des nostalgiques de Pétain, de l’Algérie française, des skinheads nazis… Il a déjà organisé d’autres petits rassemblements racistes ces dernières années, entre autre à Calais, pour faire parler de lui et tenter de faire monter la tension.
L’appel du PDF à ce rassemblement se veut d’une ampleur « nationale ». Son chef, Carl Lang, un ancien cadre politique du FN, fera le déplacement pour prendre la parole à ce rassemblement.
Nous savons bien qu’ils et elles seront peu nombreux-euses à y assister mais nous ne pouvons pas décemment les laisser tranquillement cracher leurs discours racistes sur le dos d’une centaine de migrants dans la misère, clamer qu’il faut mettre en prison celles et ceux qui les aident et expulser des millions d’étranger-e-s...
Leur projet de rassemblement est une insulte volontaire envers les migrants, envers la population locale qui les aide humainement et matériellement, envers les organisations antiracistes solidaires, envers les valeurs de liberté, de diversité et d’égalité !

De nombreux collectifs, associations, syndicats et partis lancent donc un appel commun à un contre-rassemblement antiraciste samedi 3 février, à 13h30, à l’angle de l’avenue de la mer et de la place alfred thomas (près du manège) .

Soyons nombreux-euses à leur montrer que les fachos ne tiendront pas le haut du pavé à Ouistreham, que notre solidarité est plus puissante que leurs délires racistes et autoritaires. Amenons de quoi faire de la musique et du bruit, plein de bruit, pour couvrir leurs discours de haine raciale et antisociale, pour ridiculiser leur projet de rassemblement et profitons en pour rappeler nos revendications :
- STOP AU HARCÈLEMENT DES MIGRANTS
ET DE LEURS SOUTIENS, À OUISTREHAM COMME AILLEURS !
- PERSONNE À LA RUE ! IL LEUR FAUT UN ABRI !
- NON À LA CHASSE AUX MIGRANT-E-S ET AUX EXPULSIONS MASSIVES VOULUES PAR LE GOUVERNEMENT !
- LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION !

P.-S.

L’écrivaine Scholastique Mukasonga s’engage pour la cause des migrants abandonnés à Ouistreham (20 janvier 2018) :

Un article au hasard

Soirée-Débat « Violences faites aux femmes : la peur doit changer de camp »

Les violences faites aux femmes qu’elles soient physiques, sexuelles ou psychologiques ont pour effet d’isoler, d’humilier, et de dominer toutes les femmes. Elles sont quotidiennes : en France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de leur conjoint, 40 % des cas de violences conjugales débutent lors de la première grossesse, 23 % des demandes d’IVG sont directement liées à des violences, 20 % des femmes risquent au cours de leur vie de subir un viol ou une agression sexuelle (86 % des (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don