Honteux : les chômeurs pris pour cible

, par Résistances

Les derniers chiffres du chômage sont sans appel : 40 600 chômeurs supplémentaires ont été enregistrés soit un accroissement de 0,8 % sur le mois précédent et de 5% en un an.

Et devant son incapacité à apporter des solutions, c’est-à-dire à s’en prendre aux profits et à la liberté de licencier, le gouvernement, par la voix du Ministre du travail Rebsamen, a ce matin trouvé les coupables : les chômeurs, les chômeuses, eux-mêmes !

Selon le Ministre du travail, il y aurait donc des chômeurs et des chômeuses qui ne chercheraient pas d’emploi et il faut « qu’il y ait à un moment une sanction. Ce n’est pas possible dans un pays qui en difficulté, qui veut se redresser.« 

Le Ministre a donc trouvé un moyen efficace pour « inverser la courbe du chômage » : renforcer les contrôles et sanctionner par la radiation ! Il s’aligne ainsi sur les positions des plus réactionnaires des politiques qui ont fait depuis longtemps de la chasse aux chômeurs la principale action contre le chômage.Le responsable de l’augmentation du chômage, c’est ce gouvernement au service de ses amis employeurs. Responsable de ne s’être pas opposé aux plans patronaux au nom de la course à la compétitivité, ce qui génère licenciements, chômage, précarité, et insécurité sociale. Une toute autre politique est possible, nécessaire : partager le travail entre toutes et tous pour garantir à chacun un emploi et un revenu décent, interdire les licenciements et mettre fin aux cadeaux fiscaux. Pour cela il faudrait oser s’en prendre aux intérêts des financiers, des riches, des actionnaires, mais ce sont désormais eux qui gouvernent.

Il y a urgence aujourd’hui, de façon unitaire, à censurer dans la rue ce gouvernement « de droite » !

Lisieux, le 2 septembre, Le NPA Comité Lisieux- Pays d’Auge

Un article au hasard

Accaparements des terres : cinq militants arrêtés au Mali

Le 27 juillet 2017 cinq militants des Associations Siyôroko et Sini de Senou en C.VI du District de Bamako, membres de l’UACDDDD ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction OUATTARA Dramane du tribunal de grandes instances de la CVI du district de Bamako. Les nommés Madou TOGOLA Secrétaire Général de l’Association Siyôroko et Trésorier de l’Association Sini de Senou, Daouda TRAORE Secrétaire aux relations extérieures de Siyôroko, Hamadi TESSOUGUE Secrétaire Général à (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don