Pour une Europe des travailleur-es et des peuples

, par Résistances

« Bruxelles l’impose, Bruxelles l’ordonne, pas plus de 3% de déficits, on n’a pas le choix »… Quelle longue liste de plaintes que nous fredonnent sans cesse les Hollande-Valls, Merkel et autres dirigeants européens. Mais l’arnaque ne prend plus : Bruxelles, l’Union européenne, leurs directives et autres plans d’ajustement ne tombent pas du ciel. Ce sont des choix politiques faits par nos propres gouvernements nationaux qui, loin de les subir, en sont les artisans. Cette politique, en France, se traduit par le racket organisé des salariés à travers le Pacte de responsabilité. C’est en effet une véritable déclaration de guerre contre le monde du travail !

Pendant que les patrons et les actionnaires se gavent d’exonérations de charges sociales et de crédit d’impôt, les salariés doivent assurer le paiement de la note : licenciement, bas salaires, casse des protections sociales et des services publics et donc dégradation générale de leurs conditions d’existence. La seule réponse face à l’Europe des riches ce sont les luttes unies des travailleurs et de la jeunesse. Nous ne voulons pas refonder l’Europe par un soi-disant coup de barre à gauche. Nous nous opposons à celles et ceux qui laissent croire que la protection de la majorité d’entre nous se fera derrière les frontières nationales. Nous avons plus d’intérêts avec le travailleur roumain travaillant dans une usine de la marque française Renault Dacia qu’avec tous les directeurs français des Renault de France qui mettent en place sans vergogne les accords compétitivité. Les seules frontières que nous reconnaissons sont les frontières de classe : de la Marche pour la dignité à Madrid aux 100 jours de grève des postières et postiers du 92, il nous faut un plan d’actions qui nous fasse passer des luttes partielles à la grève générale telle que nous l’avons frôlée en 2010 pendant la bagarre contre la énième réforme des retraites.

Les seules réponses qui protégeront les travailleurs de la rigueur sont celles issues des luttes et qui inversent la vapeur : prendre dans la poche des riches, redonner aux travailleurs ce qui leur revient de droit et ne pas les diviser. À la précarité, la misère et le désarroi, nous opposons un programme de luttes et de revendications d’urgence dont les principales seraient : l’interdiction des licenciements, l’augmentation des salaires de 300 euros nets et pas un salaire inférieur à 1700 euros nets, l’ouverture des livres de comptes qui permettront à la majorité d’entre nous de voir ce que font les patrons et les financiers des richesses que nous produisons et qui surtout nous permettront de prouver que de l’argent il y en a ! Tous les travailleurs sans-papiers doivent être régularisés et la dette annulée !

NPA Lisieux-Pays d’Auge, le 9 mai 2014

Un article au hasard

Crimes politiques : brisons le silence

Le mercredi 9 janvier 2013 est gravé à tout jamais comme un jour noir dans l’histoire kurde. Ce jour-là, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez étaient froidement assassinées d’une balle dans la tête, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, situés au 147 rue La Fayette, à Paris. Depuis, les représentants de la communauté kurde et les familles des victimes, soutenues par de nombreuses organisations et personnes attachées à la vérité et la justice, ont (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don