Pour le maintien des emplois à Sanofi Lisieux

, par Résistances

Nous comprenons et partageons les inquiétudes des salariés de Sanofi, principalement ceux de l’établissement de Lisieux ! Comment penser que cette industrie historique de notre pays d’Auge en soit arrivée à craindre pour son avenir.

Ce produit a permis de verser plusieurs milliards de dividendes aux actionnaires, en recourant souvent de façon abusive à des contrats de travail précaires (CDD, intérim). Bien sûr ce groupe a investi sur le site de Lisieux 3 millions en 2012. Cependant à Lisieux c’est quasi le seul médicament produit.

Mais comment des dirigeants dignes de ce nom ont pu croire à l’exclusivité de ce produit sans envisager de diversifiés les produits, sauf à imaginer que ce soit une démarche délibérée.

Si jamais l’agence nationale de la sécurité du médicament autorisait l’ouverture de produit générique, malgré les doutes de l’efficacité financière de celui-ci, nous demandons que le groupe pharmaceutique, qui verse des sommes phénoménales aux actionnaires, amène sur le site lexovien une ou plusieurs nouvelles activités. Celles-ci devront compenser à minima les emplois (CDD et intérim inclus).La recherche dans ce grand groupe peut-être développé à Lisieux…le développement de médicaments utilisées dans la médecines douces, la production de comprimés d’iode dans notre région très nucléarisée…

Un autre fait nous interroge :

Deux mandats de Bernard AUBRIL ont vu la fermeture de Technifil, Plysorol, Précidia ( saint gobain abrasif), la réduction de personnel dans de nombreuses entreprises comme Texcilis, la fin de personnel administratif à EDF/GCF, à la Banque de France,…..

Alors à un mois des élections il se sent d’un seul coup dans l’obligation de s’activer…

Mais qui défend-t-il ? Sa démarche protège au moins autant les actionnaires que les salariés.

La motion qu’il a proposée ne demande que la non-inscription du Doliprane aux médicaments ouverts aux génériques sans aussi demander aux dirigeants de Sanofi un engagement sur le niveau d’emplois sur le site par l’apport de nouvelles activités alors que depuis des années le groupe dégage des bénéfices exorbitants. Alors que de 2008 à 2013 c’est 4.000 emplois directes qui ont été supprimé en France par ce groupe.

Même si l’agence nationale de la sécurité du médicament prenait une décision défavorable il faudra se battre pour l’emploi en impliquant les dirigeants de Sanofi.

Europe Écologie les Verts de Lisieux et du Pays d‘Auge, le 30 janvier 2014

Un article au hasard

Manifeste du Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes

Le Réseau syndical international de solidarité et de luttes, constitué en mars 2013 lors de notre réunion de Saint-Denis (France) est le produit d’années d’échanges et de travail commun entre plusieurs des organisations fondatrices. C’est ainsi, et sur la base d’orientations et de pratiques syndicales communes, que nous avons pu rassembler des organisations syndicales, des courants syndicaux et des tendances syndicales de nombreux pays d’Amériques, d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Deux ans plus tard, (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don