Lexoviens et Augerons encadrés pour dire non à l’homophobie

, par Résistances

Ce samedi 17 mai 2014, la Journée internationale contre l’homophobie faisait étape à Lisieux à l’initiative du collectif Gay Pop’s qui organisait un rassemblement « Gay Pop’s Fuck ». Si les mentalités évoluent, l’actualité nous rappelle qu’il reste du chemin à faire pour défendre les homosexuels ici comme ailleurs.

Cette action avait pour but de lutter contre les actes et les idées homophobes. Les participants avaient le choix d’être présent au rassemblement de soutien et/ou de se faire photographier dans un cadre photo au message clair pour exprimer catégoriquement leur refus de l’homophobie en la fuckant, autrement dit en adressant un doigt d’honneur à celles et ceux qui, par idéologie ou par éducation stéréotypée ou pour ne pas se mettre en porte à faux vis à vis de leur entourage, stigmatisent et rejettent d’autres personnes sous prétexte d’un sentiment d’amour qu’ils ou elles éprouvent vis à vis d’une personne de même sexe. Le collectif Lexovien Gay Pop’s se réjouit que la première action qu’il a mené publiquement rencontre un échos positif à la fois dans la sphère militante et surtout, ce qui à ses yeux est le plus important, vis à vis des habitants de Lisieux. Une réussite, accompagnée par un soleil radieux, par le nombre de personnes qui ont répondu présentes au rassemblement.

En dehors de l’action à proprement parler, nous avons aussi recueilli des messages de soutiens et des témoignages comme quoi le sujet était débattu en des termes positifs entre amis, dans les familles, désapprouvant ouvertement les réactions négatives que cette action a pu susciter chez certaines personnes refusant l’altérité et l’égalité des droits pour tous. C’est pourquoi le collectif Gay Pop’s, au cours d’une prise de parole au début du rassemblement avec une intervention de notre ami Lucas (lui même victime parmi d’autres d’actes homophobes), a tenu à rappeler les raisons qui l’ont poussé à agir localement et pourquoi il est important que l’ensemble de la société condamne haut et fort l’homophobie.

Bien sur, le nom de l’action a pu heurter la sensibilité et choquer nombre de lexoviens et augerons. Et bien entendu il fallait le prendre au second degrés car il ne s’agissait pas de répondre agressivement aux provocations des opposants par une autre provocation de caniveau. Pour nous ce qui est choquant, c’est l’intolérance, l’augmentation des agressions homophobes de 78% en 2013 en France, des recherches menées en Russie pour mettre au point un vaccin immunisant contre l’homosexualité (alors que l’Organisation mondiale de la santé – OMS – a retiré l’homosexualité de la liste des maladies mentales le 17 mai 1990), la répression étatique ou sociale, etc. En attirant l’attention, nous avons pu délivrer ce message aujourd’hui et par une approche pédagogique notre collectif œuvrera demain à apporter des éléments d’informations, de réflexion et d’actions positives en faveur des LGBT en appelant chacun à participer.

Nous tenons à remercier chaleureusement toutes les personnes qui se sont impliquées et qui ont participé à cette journée d’action internationale de lutte contre l’homophobie, une première sur Lisieux, et appelons de nos vœux que ce moment de dialogue et de tolérance ne soit pas qu’une parenthèse mais un point de départ pour une société plus inclusive où toutes et tous ont leur place.

Collectif Gays Pop’s, le 18 mai 2014.

Un article au hasard

Etat d’urgence et la déchéance de nationalité : aucun effet dissuasif sur les terroristes

Au moment où les élus de la Nation vont délibérer et voter sur deux projets importants, à savoir la constitutionnalisation de l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, la section LDH de Lisieux–Pays d’Auge souhaite leur rappeler que ce projet est inefficace : Tout le monde s’accorde à dire, même le Premier Ministre, qu’il n’aura aucun effet dissuasif sur les terroristes.
Il est aussi inutile car au lieu de mobiliser les forces politiques du pays pour des mesures concrètes et efficaces, il suscite un (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don