Le communisme rural en Limousin : de l’héritage protestataire à la résistance sociale (de la fin du 19e siècle aux années 1960)

, par Résistances

Les départements limousins, Corrèze et Haute-Vienne surtout, furent des bastions militants et électoraux du Parti communiste français dès son apparition. Le communisme, à son apogée sous la IVe République, s’était en effet installé dans les campagnes dès les années 1920. Selon tout un courant historiographique local, cette inclination aurait résulté d’une culture locale rebelle, rétive à toute forme d’autorité imposée de l’extérieur et peu perméable aux influences exogènes. Protestations anti-étatiques du 19e siècle et Résistance antifasciste des années sombres ne seraient donc que les manifestations d’une même tradition. Celle-ci se retourne d’ailleurs contre les appareils politiques qui l’avaient investie et nombreuses sont, en Limousin, les scissions entre des leaders communistes et le Parti, de Georges Guingouin à Marcel Rigout. Ces dirigeants s’appuient fortement sur les campagnes auxquelles les rattachent leurs origines ainsi que leurs parcours professionnel et politique. À côté de cette histoire fortement déterministe, orientée vers les phénomènes scissionnistes, il s’agissait de considérer les phénomènes d’adhésion et d’implantation en recomposant les étapes du cheminement des paysans limousins vers le communisme. Si la part du « culturel » s’avère non négligeable, il convient de la replacer dans un « temps long » de la vie politique locale et prendre ainsi en compte les mutations d’un mouvement plus ouvert sur l’extérieur qu’on ne veut bien le reconnaître. Parallèlement, cette histoire résume les relations complexes unissant le monde paysan à la société englobante. Elle trace également les origines d’une thématique contemporaine de la « résistance sociale » - dont le communisme rural a pu ouvrir une voie parmi d’autres - car cette « tradition rebelle » a été revendiquée par d’autres courants de la gauche où elle sert d’argumentaire à un discours teinté d’esprit libertaire.

Un article au hasard

Rassemblement en solidarité avec le peuple grec

Le rejet des politiques d’austérité a été un signal fort, lancé par le peuple grecque, aux oligarques européens. C’est la première fois que la population et le monde du travail grec transforme dans les urnes la colère de la rue, via Syriza. Nous sommes nombreuses et nombreux à penser que le rejet des politiques d’austérité peut être un moment historique et déclencheur pour mettre à mal cette Europe de la finance, cette Europe qui use et qui détruit, chaque jour un peu plus, l’espoir des peuples à coup de (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don