Pas de fachos dans les manifs du 22 mars !

, par Résistances

La vigilance ​syndicale antifasciste ​s’impose le jeudi 22 mars​ 2018​ pour les manifestations ​syndicales ​Fonction publique dans toute la France et particulièrement pour la manifestation des syndicats SNCF à Paris.​ ​

​Plusieurs​ ​ tentatives ont déjà été contrées par des syndicalistes lors des manifestations syndicales des 9 organisations de retraité-e-s du 15 mars 2018.​

En effet, Florian Philippot et son parti d’extrême droite les Patriotes appelle à parasiter les « ​​manifestations contre la libéralisation du service public ferroviaire » (source)​. ​Il avait déjà tenté de s’incruster ​lors de la manifestation de retraités à Strasbourg le 15 mars et a été heureusement refoulé par des syndicalistes CGT et Solidaires comme le montre la vidéo.

Même tentative à Valenciennes le 15 mars, où le député FN Sébastien Chenu a tenté de s’incruster dans la manifestation.

Idem pour Dupont-Aignan​ - ​rallié au Front national lors du second tour des présidentielles de 2017​- , qui s’est fait filmer en marge de la manifestation parisienne du 15 mars. Des militants de son parti Debout La France ont notamment été écartés de la manifestation du 15 mars dans le Var par des camarades de la CGT et de Solidaires.

VISA appelle les syndicats à refuser toute présence de l’extrême droite dans les manifestations syndicales du 22 mars​. Car notre combat antifasciste unitaire est plus que jamais nécessaire, étant donné le contexte européen de montée électorale des partis d’extrême droite et leur stratégie du vautour qui alimente les divisions mortifères et les haines racistes.

Comme le signalait avec force en juillet 2014 le communiqué unitaire des fédérations syndicales de cheminots CGT et SUD-Rail (en pièce-jointe), nos luttes syndicales ne sont pas récupérables !
Le dernier paragraphe de ce communiqué reste d’actualité : « ​​lutter contre les offensives patronales, contre la casse des acquis sociaux et pour des services publics de qualité, c’est aussi lutter contre l’extrême droite. »

VISA, le 21 mars 2018​

Un article au hasard

A Calais : soigner la gale en mettant les « galeux » à la rue !

Et rebelote ! Une nouvelle expulsion de camps à Calais, programmée par le préfet du département pour le 27 mai 2014, cette fois sous couvert d’épidémie de gale qu’il faudrait arrêter en dispersant les victimes. La France chasse donc les « galeux » au lieu de les soigner.
Il va de soi qu’une telle décision ne relève pas du seul préfet du département. Elle bénéficie nécessairement de l’aval du nouveau ministre de l’Intérieur. Bernard Cazeneuve entend sans doute ainsi s’inscrire dans la lignée de ses prédécesseurs, (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don