De l’Impressionnisme au Pressionnisme

, par Résistances

L’Impressionnisme au regard de la création contemporaine : dans quelle mesure le Pressionnisme (terme provenant de la pression du gaz permettant la peinture à l’aérosol dans le domaine du Streetart) entretient-il des liens avec l’Impressionnisme ?

Volonté des artistes au sein de deux mouvements de sortir de l’atelier, de peindre à l’extérieur.

A partir de la moitié du 19e, l’invention du tube souple a permis notamment cette « libération » pour les peintres impressionnistes. Puis l’aérosol a largement facilité la possibilité de peindre dans la ville à partir des années 1970.

Créer en extérieur, sortir de l’atelier, peindre des scènes de la vie quotidienne sont des thèmes partagés par les deux mouvements. Mais bien sûr les divergences sont là.

Fort intérêt chez les impressionnistes pour la lumière extérieur, les mouvements atmosphériques, la nature. Alors que les « pressionnistes » se focalisent sur le fait d’« habiter » la ville et de la décrire (et non peindre la nature, le ciel) par le biais de leur création.

L’apport fondamental de la vidéo dans cette exposition accentue cette dimension urbaine : peinture et vidéo dialoguent pour questionner notre représentation de l’urbain. Sous forme de déambulation dans la ville moderne, le bestiaire urbain de l’artiste streetart Oré (« Quetzalcóatl » et « Chat poché ») est mis en portrait vidéo par Pansketel.

Mardi 21 juin, mardi 5 juillet 2016 de 14h00 à 18h00 – Ouverture de la Centrifugeuz – 6 rue Molière 14000 CAEN
Visite gratuite des ateliers d’artistes et des créations contemporaines en expérimentation dans la structure. Les artistes de streetart Oré et Pankestel présenteront des étapes de travail sur le « Portrait d’Urbanité » passage de l’impressionnisme au « Pressionnisme » dans la création contemporaine.

Un article au hasard

19 mars ! en marche pour la justice et la dignité

Agressions et crimes contre les jeunes victimes du racisme Adama, Théo, Zyad, Bouna… et tous les autres moins médiatisés, la liste des victimes de violences policières est trop longue. Une grande marche est organisée le 19 mars pour protester et dénoncer les responsables, fauteurs de crimes, et exiger justice. Ils ont été commis par des personnes et elles doivent être jugées au même titre que toutes autres. Nous dénonçons aussi les politiques qui permettent ces crimes. Des policiers sont ainsi autorisés à (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don