Nouvelle remise en cause de la liberté à la vie privée

, par Résistances

Effets répétés d’intimidation et multiplication de dispositifs étatiques de surveillance n’abîment pas seulement le droit à la vie privée, elle écorne aussi, dans les faits, tant la liberté d’expression que le droit à l’information. Comment affirmer, sans sourciller, préserver voire défendre les libertés individuelles et collectives alors que l’état organise aussi l’extension des technologies de surveillance aussi bien dans la rue que sur les réseaux informatiques. Comment les politiques publiques pourraient-elles condamnées les pratiques des entreprises capitalistiques, qui exploitent de manière juteuses les données personnelles et effacent en quelques clics le droit de chacun-e de garder la maîtrise des informations liées à sa vie privée, pendant qu’au même moment les institutions dites représentatives des peuples s’équipent, à des fins dites sécuritaires, d’outils et techniques intrusives ?

Or, nous devons toutes et tous garder à l’esprit que non seulement le droit à la vie privée est bien une liberté, mais elle garantie comme telle théoriquement par le droit international (article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, article 17 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966, article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme…) :

Comme l’a rappelé l’Assemblée générale dans sa résolution 68/167, le droit international des droits de l’homme établit le cadre universel au regard duquel doit être mesurée toute atteinte aux droits individuels à la vie privée. Conformément à l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, « nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. ». Le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ratifié par 167 États à ce jour, dispose à l’article 17 que « nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires ou illégales dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes illégales à son honneur et à sa réputation ». Il dispose aussi que « toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes ».
[…]
Il s’ensuit que tout captage de données sur les communications constitue potentiellement une immixtion dans la vie privée et qu’en outre, la collecte et la conservation de ces données constituent également une telle ingérence, que les données soient ou non consultées ou utilisées par la suite. La possibilité qu’une information relative à des communications soit interceptée constitue même à elle seule une immixtion dans la vie privée (Voir Cour européenne des droits de l’homme, Weber et Saravia c. Allemagne, par. 78 ; Malone c. RU, par. 64.) et peut être attentatoire à des droits, y compris ceux relatifs à la liberté d’expression et d’association. Ainsi, l’existence même d’un programme de surveillance de masse constitue une immixtion dans la vie privée.

Un article au hasard

Pour une véritable politique d’accueil des exilés et réfugiés

Des femmes et des hommes, venu-e-s en France pour fuir le pire et trouver refuge ici ou ailleurs, sont laissé-e-s à l’abandon. Des associations, des organisations et des citoyen-e-s, doivent se substituer à l’État, pour leur assurer le strict nécessaire. C’est une bataille quotidienne, méprisée voire empêchée par les autorités publiques.
Le préfet du Calvados se félicite de l’action « exemplaire » de l’État, alors que les associations de terrain constatent chaque jour que trop de personnes, dont des enfants, (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don