Rassemblement en solidarité avec le peuple grec

, par Résistances

Le rejet des politiques d’austérité a été un signal fort, lancé par le peuple grecque, aux oligarques européens. C’est la première fois que la population et le monde du travail grec transforme dans les urnes la colère de la rue, via Syriza. Nous sommes nombreuses et nombreux à penser que le rejet des politiques d’austérité peut être un moment historique et déclencheur pour mettre à mal cette Europe de la finance, cette Europe qui use et qui détruit, chaque jour un peu plus, l’espoir des peuples à coup de politiques libérales et d’austérité.
La crainte de tous les capitalistes européens et des partis qui les soutiennent est évidemment que l’exemple grec fasse tache d’huile et que les classes populaires de tous les pays d’Europe refusent massivement les politique d’austérité de Bruxelles. Seule, la Grèce sera faible…
Les escrocs de la Troïka sont prêts à tout, y compris faire sortir ce pays de l’Europe, afin de conserver leurs intérêts et de protéger leur système capitaliste bien huilé. L’Union Européenne va tout faire pour casser l’expérience grecque. Car si elle va jusqu’au bout, cette expérience est dangereuse pour les gouvernements de l’Union puisqu’elle montre qu’il existe d’autres voies que l’austérité en réponse à la crise. Les dernières décisions de la BCE le prouve !
En décidant d’augmenter le taux et les garanties exigées de la Grèce, la Banque Centrale Européenne tente un coup de force contre le peuple grec et veut lui imposer la poursuite des politiques d’austérité qu’il a massivement rejetées à travers la dette. Cette « dette » n’a évidemment jamais profité au peuple grec, il n’a donc aucune raison de la rembourser. Ce sont au contraire les groupes capitalistes européens qui ont extorqué ainsi des milliards.
Nous avons tout intérêt à développer des appuis et des actions de soutien aux peuples grecs partout en France, partout en Europe… et cela en dépassant nos différences ! Notre silence peut être un crime pour toutes les victimes d’une guerre civile qui pourrait éclater si la Grèce s’effondrait économiquement !
Parce qu’il est un devoir d’agir, et parce qu’il y a urgence, Sud CT Lisieux, la CGT FAPT Poste section Pays d’Auge et le NPA Lisieux-Pays d’Auge invitent les Lexoviens et les augerons à se rassembler pour soutenir le peuple grecque le samedi 21 février à 10h derrière la médiathèque (place de la république).

Lisieux, le 16/02/15
SUD CT Lisieux, CGT FAPT Poste section Pays d’Auge, NPA Lisieux-Pays d’Auge

Un article au hasard

Brigade de rencontres et de solidarités

De la Bretagne au Pays Basque, continuons d’enraciner la ZAD. Brigade de rencontres et de solidarités du 24 mars au 1 avril 2018, à l’Ambazada et à la Wardine
Après l’arrêt des centrales nucléaires de Plogoff et du Carnet en Bretagne, de l’extension du camp militaire au Larzac et la fermeture de la centrale de Lemoiz en Pays Basque, l’abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est une nouvelle victoire populaire.
Elle a été obtenue grâce à la diversité des composantes opposées au projet, aux (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don