Les triples bons vœux le 5 janvier 2016

, par Résistances

2015 a pour vous été un bon millésime. Que cette nouvelle année vous apporte ses lots de tristesses amusées, ses semblants de bonheurs opulents, de petites joies désabusées, de croque-en-jambe guignolesques et d’humeurs à gratter ! Nous espérons que vos grandioses et glorieux projets, si par chance vous en avez ne serait-ce qu’à formuler, s’évaporeront très vite et que vos larmes de cristal fantaisie perleront sur notre belle société si verte, si libre, si sociale, si fraternelle, si égalitaire…

Janvier est le mois où l’on offre ses meilleurs vœux. À cette occasion, un certain nanard au nobril surdimensionné, seigneur de la contrée augeronne, présentera les siens aux gueuses et gueux du cru le 5 janvier. Les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront pas.

Cette cuvée 2016, subtile assemblage de ferments surannés et de fruits surets, nous réservera sans nul doute son lot de bonnes surprises. Comme à son habitude, debout sur la scelle la cuisse et le mollet fermes, le meilleur d’entre eux fera son tour de piste en entonnant son plus grand succès : « Parole, parole, parole… Parole, parole, parole… Parole, parole et toujours des paroles… ». De part son bilan d’activité déjà très positif et remarqué : fermeture de crèche, destruction de postes à la mairie comme à l’hôpital, refus d’ouvrir les portes de la ville aux réfugiés, décision d’éteindre les éclairages publics la nuit… il est fort probable qu’une foule mosaïque viendra savourer et acclamer la performance.

Une fois de plus, il sera homme comblé, heureux comme Allah au bar… Oups ! Diantre ! Miséricorde ! Chassons d’ici bas ce vil mot que l’état d’urgence nous interdit ! Cette résurgence annuelle de caïnophobie aiguë et de léthargie avancée ne doit en rien alerter la population, qu’elle en soit assurée, car la magistrature sédimentée de Lexovie montera aux balustrades sur l’heure pour mieux lui faire l’oignon plus tard.

Pendant qu’équipiers et courtisans suceront fielleux sa roue, nous, qui formons le gros de la horde des satisfaits déchus, proclamerons le même jour la déchéance officielle de la cérémonie municipale des vœux, nous balançant entre le premier et le septième degré, entre touches de réalisme et amarrage dans l’imaginaire, entre humour légèrement grinçant et humeur à peine chagrinée. Si vous aussi vous en avez assez d’entendre ces discours si sincères à chaque départ du mouvement de la révolution solaire, retrouvons nous à 17h au rond-point des droits humains (Willy Brant) à Lisieux pour faire entendre nos vœux qui ne seront pas plus absurdes que saugrenus que les leurs.

Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir.

La Triple A.

Un article au hasard

Le revenu universel : progrès ou régression pour les femmes ?

Dans le contexte actuel de chômage, de montée des inégalités et de la précarité - qui concernent particulièrement les femmes -, on observe un intérêt croissant pour la proposition de revenu universel (ou revenu d’existence, ou revenu de base). Cette idée séduit à gauche comme à droite, même si dans les faits, il y a de vraies divergences entre les différents projets, portant sur le montant du revenu, sur son mode de financement, sur les prestations de solidarité nationale et de protection sociale qu’il (...)

free[G]allery est une plate-forme de photographies militantes ou de découvertes, ouverte à toute personne adhérant à l'idée du libre partage et de la copyleft attitude. Découvrir

anti[K]network est un réseau social militant, ouvert, sans pub, respectueux de la vie privée et autogéré par toutes celles et tous ceux qui cherchent à construire collectivement un autre monde. Découvrir

free[B]logs est une plateforme libre qui vous offre la possibilité de créer en quelques clics, gratuitement et sans publicité votre blog. Découvrir

free[C]loud est un outil libre et gratuit qui vous permet de synchroniser vos docs, agendas, contacts, etc. sur vos téléphones, tablettes et ordinateurs. Découvrir

Soutenir par un don